vendredi 26 septembre 2014

Salade de chou kale, betterave, pommes et noisettes

Le revoilà !!!
Avec l'automne et l'hiver, on va revoir du chou kale sur les étals (des magasins bios, le plus souvent).
Toujours curieuse d'essayer de le cuisiner sous des formes différentes, après cette soupe aux lentilles corail et kale, j'ai eu envie de le tester en salade, cru cette fois-ci.
J'ai lu qu'il fallait alors le masser pour l'assouplir, parce que ce sont quand même des feuilles un peu coriaces.
Alors me voilà les mains plongées dans mon saladier, à malaxer la bête avec de l'huile d'olive et du citron... et ça marche assez bien ! assez vite, le volume descend et les feuilles s'assouplissent.
Pour escorter ce chou kale, d'autres produits de saison : la betterave crue, de la pomme pour la touche juteuse et acidulée et des noisettes pour le croquant.

Le résultat, une jolie salade d'automne aux belles couleurs franches.
Ce soir là, je l'ai mangée avec des scones au potimarron dont j'ai déjà donné la recette. Ça allait très bien avec et ça fait un repas complet très sympa !


Pour 4 personnes

200 g de chou kale
1 betterave crue
2 petites pommes (grany ou acidulées)
50 grammes de noisettes entières
30 g de raisins secs
6 cuillères à soupe d'huile d'olive
3 cuillères à soupe de jus de citron
sel, poivre

Dans une poêle, faire griller à sec les noisettes quelques minutes en remuant souvent. Laisser refroidir sur une assiette.

Laver le chou kale et détacher les feuilles du chou des côtes centrales avec un petit couteau. Émincer le chou assez finement le le mettre dans le saladier. Verser la moitié de l'huile et le jus de citron, le sel et le poivre et masser le tout avec les mains pendant 3 ou 4 minutes pour assouplir les feuilles. Leur volume va diminuer dans le saladier.
Râper la betterave à la râpe à gros trous. Découper les pommes en bâtonnets.
Mélanger la betterave et la pomme avec le chou et rectifier l'assaisonnement avec le reste d'huile, sel et poivre.
Ajouter les noisettes grossièrement concassées et les raisins sur le dessus et servir.

vendredi 19 septembre 2014

Scones salés au potimarron et à la sauge

L'automne approche, c'est indubitable... 
La preuve ? j'ai du potimarron dans ma cuisine ! 
Je l'ai fait rôtir au four comme j'aime selon cette méthode et il m'en restait un peu. 
Le lendemain, j'avais prévu une belle salade composée au dîner, et les scones salés sont parfaits pour aller avec, en remplacement du pain, mais avec un petit plus quand même. 
Alors, j'ai pensé à mixer mon petit reste pour le transformer en purée et l'intégrer à des scones avec un peu de sauge parce que potiron et sauge vont très bien ensemble. 
Le résultat, 6 beaux scones à la belle couleur orangée, bien parfumés et moelleux. 
C'est très facile à faire, très rapide (une dizaine de minutes pour la pâte, 25 min de cuisson, bien moins que pour faire du pain) et c'est délicieux tiède. 

S'il vous en reste, conservez les dans une boite à biscuits en métal et faites les réchauffer au grille pain ou au four.

Alors, n'hésitez pas, avec une salade ou une bonne soupe, les scones, c'est vraiment parfait ! 



Pour 6 beaux scones 

150 g de purée de potimarron
260 g de farine environ
1/2 sachet de levure chimique
6 cl de lait 
1 cuillères à soupe de sirop d'agave
1 oeuf
70 g de beurre mou
1 cuillère à soupe de sauge séchée émiettée

6 belles pincées de comté râpé
sel, poivre du moulin

Dans un saladier, verser la farine et la levure. Ajouter le beurre coupé en petits morceaux et sabler la pâte pour faire disparaître le beurre comme pour une pâte sablée. 
Ajouter la purée de potiron, le lait, le sirop d'agave, l'oeuf , la sauge émiettée. Saler et poivrer et mélanger pour obtenir une pâte souple. Si la pâte est trop collante, ajouter un peu de farine.
Étaler la pâte en disque sur une épaisseur de 2-3 cm d'épaisseur sur une plaque allant au four recouverte de papier cuisson et détailler des triangles avec un grand couteau trempé dans la farine, comme pour couper une tarte. Espacer les scones.

Badigeonner les scones de lait avec un pinceau et poser une pincée de comté râpé sur la surface et enfourner pendant environ 25 minutes dans un four préchauffé à 200°C. 
Déguster tiède. 

vendredi 5 septembre 2014

Petits poivrons marseillais sautés

La rentrée est un peu mouvementée et je n'ai pas vraiment eu le temps de penser à une vraie recette pour ce week end, alors aujourd'hui, je partage avec vous un petit plaisir dégusté en Provence il y a deux jours.
J'ai profité d'un séjour express chez mes parents pour cueillir les dernières tomates du jardin et ces petits bijoux.

Il s'agit de petits poivrons marseillais, très typiques de la région.
Ils sont tout petits (environ 5 cm de haut) avec une chair fine. On les met souvent émincés crus dans les salades mais je les aime particulièrement sautés comme ça, à picorer en entrée ou à l'apéro. On les attrape par la queue et on les gobe en entier, les graines étant toutes petites et tendres. Si jamais vous en croisez lors du marché, n'hésitez pas à essayer.



Allez hop ! la recette !

Ils sont juste sautés dans une poêle à feu vif en les retournant souvent avec un peu d'huile d'olive jusqu'à ce qu'ils soient tendres (ils s'aplatissent alors) et à peine dorés par endroits et puis ils sont saupoudrés de fleur de sel. A déguster tièdes ou froids.

Bonne rentrée à tous !