vendredi 19 mai 2017

Rhubarbe rôtie à l'orange et au gingembre

La rhubarbe fait partie des petits plaisirs du printemps.
Je prends toujours plaisir à retrouver ses belles tiges vertes et roses et sa saveur acidulée.
Le plus souvent, on prépare de la compote avec ce légume (oui oui, c'est techniquement un légume !) ou bien des tartes et des crumbles.
J'ai d'ailleurs dégusté une tarte à la rhubarbe meringuée du pâtissier parisien Sébastien Gaudard qui est un pur délice.
Autre délice, la confiture de rhubarbe. J'aime beaucoup la saveur très acidulée et sucrée de cette confiture. D'ailleurs d'une manière générale j'aime les confitures de fruits acidulés (framboises, griottes...).

Aujourd'hui j'avais envie d'autre chose, de garder mes morceaux de rhubarbe entiers (alors qu'ils se défont très facilement à la cuisson en compote) et la solution pour cela, c'est de la rôtir au four. La cuisson au four est un peu plus longue qu'en compote mais au final on a de jolis morceaux de fruits qui se tiennent bien et qui sont du meilleur effet pour un dessert.
Pour rôtir ma rhubarbe, j'ai choisi deux autres aliments dont les parfums se marient très bien avec elle.
D'abord j'ai choisi de l'orange pour son jus pour enrober mes morceaux de rhubarbe et les caraméliser et ensuite le gingembre frais car c'est une saveur qui va divinement bien avec la rhubarbe (je fais souvent de la confiture rhubarbe-gingembre).

Allez hop ! la recette !

Pour 2 à 3 personnes

600 g de rhubarbe brute (environ 500 g une fois pelée)
Le jus frais de deux oranges (et le zeste d'une orange)
15 g de gingembre frais
3 belles cuillères à soupe de sucre de canne complet

Préchauffez le four à 180-200° C.
Enlevez les extrémités et pelez les tiges de rhubarbe à l'aide d'un petit couteau aiguisé. Pour cela, attrapez un tout petit peu de chair perpendiculairement à la tige puis tirez doucement pour retirer cette peau toute fine. Procédez en plusieurs fois en tournant tout autour de la tige. Coupez des tronçons d'environ 4 cm.
Pelez le gingembre puis détaillez-le en fins bâtonnets.
Dans un plat à four qui peut contenir toute la rhubarbe en une seule couche, déposez les tronçons . Ajoutez le zeste et le jus d'orange, le gingembre et le sucre et mélangez à la main pour bien enrober les morceaux.
Enfournez pour 20 minutes. Retournez délicatement les morceaux dans le jus qui s'est formé et remettez au four pour environ 15 minutes supplémentaires. Les morceaux doivent être tendres sous la pointe du couteau mais garder encore leur forme.
Laissez tiédir ou refroidir complètement et servez avec du yaourt, de la glace vanille, du granola... à votre goût !
La recette est volontairement peu sucrée, vous pouvez ajouter un peu de sucre selon la façon dont vous la servirez.







vendredi 12 mai 2017

Sauce salade au tahin et au miso


Vous le savez, j'aime les recettes exotiques, les ingrédients a priori bizarres, les goûts qui sortent de l'ordinaire...
Alors aujourd'hui je vous propose (encore, dirait ma mère... ) une recette un peu originale pour vos salades des beaux jours !
Il s'agit d'une sauce pour les salades mais aussi pourquoi pas les légumes vapeur ou rôtis.
Elle mêle le tahin et le miso pour un grand écart culinaire entre le Moyen Orient et le Japon, on peut dire que c'est une belle démonstration de cuisine "fusion" !

Le tahin (ou tahiné), c'est de la purée de sésame. Si vous suivez ce blog, vous l'avez croisé récemment dans la recette du vrai houmous libanais.
Cette purée d'oléagineux (comme la purée d'amande ou de cacahuète) se trouve facilement dans les magasins bios ou les épiceries orientales. Elle développe une saveur assez amère nature mais qui va se voir adoucie par les autres ingrédients. On peut l'utiliser aussi bien dans des recettes salées que sucrées (voire même simplement tartiné sur du pain avec une touche de miel, j'adore et ça remplace très bien le beurre sur les tartines). C'est bien sûr un aliment gras mais au final la sauce sera bien moins grasse qu'une vinaigrette classique, avec en plus tous les bienfaits des oléagineux.

Le miso est une pâte de soja (et parfois de riz, d'orge...) fermentée qui est très utilisée au Japon. Vous la connaissez déjà sûrement si vous fréquentez les restaurants japonais car le miso rentre dans la recette du bouillon qu'on sert avec vos petites brochettes préférées.
C'est un aliment très riche en probiotiques car il est fermenté et c'est très bon pour la santé et nos petits intestins parfois paresseux ou maltraités. La saveur du miso est très salée, alors on ne rajoutera pas de sel à la recette et l'équilibre des saveurs se fera avec les autres ingrédients.

Viendront s'ajouter à ces deux ingrédients du jus de citron et de l'eau pour diluer la préparation jusqu'à la consistance idéale.

Cette sauce va bien enrober les ingrédients de vos salades et les rendre très gourmandes.


Allez hop, la recette !

Pour un petit pot pour deux ou trois salades, à conserver jusqu'à une semaine au réfrigérateur

3 cuillères à soupe de tahin blanc (complet il est beaucoup plus amer)
2 cuillères à soupe de miso blanc (plus doux que les autres mais c'est au choix)
le jus d'un demi citron jaune
6 à 8 cuillères à soupe d'eau tiède
poivre du moulin

Dans un bol ou un pot avec couvercle, déposez le tahin et le miso et mélangez avec un petit fouet. Ajoutez le jus de citron puis l'eau tiède petit à petit en continuant à fouetter jusqu'à ce que les ingrédients soient bien mélangés et que la consistance vous convienne, plus ou moins fluide. Poivrez à votre goût.
La sauce se conserve au réfrigérateur dans le pot fermé jusqu'à une semaine. Si elle épaissit un peu au froid, vous pouvez rajouter un peu d'eau et secouer le pot.

Si vous aimez, vous pouvez rajouter une petite gousse d'ail pressée à la sauce pour un parfum encore plus prononcé.



vendredi 5 mai 2017

"One pot pour mes potes", mon tout nouveau livre vient de sortir !

Vous avez envie de bons petits plats tout simples, rapides à préparer et à cuire pour régaler votre famille ou vos amis ? 
Mon dernier livre, tout juste sorti est fait pour vous ! 
One Pot pour mes potes c'est 40 recettes de "one pot", c'est à dire qu'on met tous les ingrédients dans une seule cocotte, un peu d'eau, on couvre et entre 10 et 30 min plus tard selon les ingrédients, on a un plat à partager ! 


Des recettes de pâtes  plus ou moins "classiques" (même si la méthode fait frémir les italiens, vrais spécialistes de la pasta dans les règles de l'art, qu'ils me pardonnent !!!) mais il y a aussi des recettes de riz (riz au porc et haricots rouges, riz au chou, lardons et moutarde, ...), de quinoa (au curry thaï et légumes,  ou encore avec des fèves, petits pois et oeufs...), des céréales ("risotto" de petit épeautre aux lardons et ricotta...), des soupes complètes comme une soupe au pistou, une aux pois cassés et lardons ou un minestrone italien... 

Je vous propose aussi des versions classiques transformées en one pot (riz façon tomates farcies à la viande) des recettes plus exotiques (curry de patates douces et kale ou kichdi indien aux riz et lentilles).

Il y a des recettes pour toutes les saisons et tous les goûts ! 



Petit aperçu des recettes : riz aux crevettes, risotto d'épeautre aux lardons
pâtes à la courge butternut et sauge et quinoa façon curry thaï
Il ne s'agit pas là de "grande cuisine" mais d'une façon simple, rapide et efficace de préparer un bon petit plat complet, sain et satisfaisant pour toute la famille, en un minimum de temps et d'efforts. On prépare les ingrédients, on fait parfois  juste revenir un peu les oignons ou la viande avant de rajouter le reste des ingrédients, l'eau, on couvre et ça mijote tout doucement en laissant le temps de faire autre chose. 
(en fait, je vous conseille vraiment de faire revenir quelques fois les ingrédients un par un, surtout oignons et viandes, ça change tout ! mais c'était un léger désaccord avec mon éditrice sur le concept du "one pot", pour elle "tout en même temps", pour moi "tout dans la même cocotte mais parfois l'un après l'autre"... ;-) )
Bonus, les recettes aux graines ou céréales et bien sûr les soupes se réchauffent bien si vous avez des restes. 
Les recettes de pâtes supportent moins le réchauffage car du coup les pâtes sont facilement un peu trop cuites ce qui n'est pas le cas si elles sont servies tout juste cuisinées en one pot. 


"One pot pour mes potes", auteur Isabelle Guerre, photos copyright Fabrice Veigas 

Paru chez Larousse, collection "Tout dans un plat" 8,95 € 

vendredi 28 avril 2017

Cake super moelleux amande et chocolat


Une douceur tendre et parfumée ?
Un petit goûter gourmand ?
Et en plus sympa pour la ligne parce qu'à IG bas ?
Voilà la recette qu'il vous faut !
Ce cake est ultra moelleux grâce à la poudre d'amande et à la purée de pomme nature qui lui apportent une texture dense et fondante, légèrement humide.
La présence de purée de pomme permet aussi de réduire beaucoup la matière grasse ce qui est toujours bien.
L'amande est à IG bas, la farine intégrale aussi (en plus il y en a peu dans la recette) et la recette est sucrée avec un peu de miel d'acacia et du xylitol. Le xylitol est un produit naturel contrairement à ce à quoi peut faire penser son nom ! C'est du sucre de bouleau. Il contient moitié moins de calories que le sucre "normal" et a un IG très bas. Il remplace bien le sucre dans les recettes de pâtisseries. Je le dose à 60 % (c'est à dire 60 g de xylitol à la place de 100 g de sucre classique). On le trouve en sachets en magasins bios. C'est un peu cher mais on en utilise moins
La seule gourmandise que je me suis permise dans ce gâteau sont les quelques pépites de chocolat noir que j'ai rajoutées à la fin mais on peut les supprimer, ou les remplacer avec un peu de zeste de citron ou d'orange qui iront aussi très bien avec l'amande.
Alors voilà, lancez vous dans la confection de ce gâteau pour votre prochain goûter !




Allez hop, la recette !

Pour 1 cake (moule d'environ 22 cm)

100 g de poudre d'amande
50 g de farine intégrale
100 g de purée de pommes sans sucre ajouté
2 oeufs
30 g de miel d'acacia
50 g de xylitol (ou 80 g de sucre complet si vous n'en avez pas).
1 cuillère à café d'extrait de vanille
3 cuillères à soupe d'huile de tournesol
50 g de pépites de chocolat

Préchauffez le four à 180°
Séparez les jaunes des blancs d'oeufs.
Mélangez les jaunes avec le miel, le xylitol, la purée de pommes, l'huile et ajoutez la poudre d'amande et la farine.
Battez les blancs d'oeufs en neige et incorporez-les délicatement à la spatule à la pâte .
Chemisez un moule à cake avec du papier sulfurisé légèrement huilé et versez les 2/3 de la pâte, ajoutez les pépites de chocolat puis le reste de pâte. avec un peu de chance, elles ne tomberont pas toutes au fond à la cuisson (comme moi ce jour là quand je les ai mélangées à la pâte avant de verser dans le moule !)
Enfournez pour environ 35 minutes. Le gâteau doit être pris, légèrement doré et la lame d'un couteau ressortir presque sèche du centre. Laissez refroidir le gâteau dans le moule avant de le démouler.